En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de cookies sur votre appareil. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus: rendez-vous sur le site de la CNIL. J'accepte

Petite histoire du soutien-gorge

Du corset à aujourd'hui, le soutien-gorge a bien changé ! DDS vous emmène en voyage dans le temps pour découvrir l'histoire du soutien-gorge. C'est parti !

Durant l'Antiquité : les femmes, au look très androgyne, voulaient se cacher la poitrine. Elles drapaient de larges bandes de lin autour de leurs seins pour les cacher, les effacer. On appelait ces bandes des strophium.

Au Moyen-Âge : cacher sa poitrine, c'est fini : on la met fièrement en valeur ! Les robes réhaussent les seins, les lacets au milieu du buste attirent l'attention, et plus la poitrine a l'air comprimée et débordante, mieux c'est ! Pas de soutien-gorge à l'horizon.

Du XVème au XXème siècle : Voici la longue époque du corset ! Il s'est porté pendant environ 400 ans. Il fait ressortir la poitrine et les hanches en compressant la taille au maximum, grâce à un savant mélange de lacets, de tiges et d'armatures. D'abord, avant d'être en métal, ces morceaux étaient faits de bois !

Au XIXème siècle, le corset gagne des bretelles. Même si il représente à l'époque (et encore aujourd'hui) un symbole de sensualité et de féminité, il essuie beaucoup de critiques par rapport aux maux et douleurs que son port provoque. Il est aussi assez inconfortable et les femmes sont parfois gênées dan leurs mouvements.

1889 : Le premier soutien-gorge ! La française Hermine Cadolle le présente à l'Exposition Universelle de Paris. Cocorico ! C'est un corset en eux morceaux, avec une partie qui se finit sous la poitrine. 

1904 : Les mots "gorgerette" et "maintien-gorge" entrent officiellement dans le Larousse. Trois ans plus tard apparait le mot "brassière", popularisé par le célèbre magazine Vogue.

1914 : C'est l'invention des bonnets ! Mary Phelps Jacob crée un soutien-gorge composé de deux triangles reliés ensemble. 

Différentes modes : Dans les années 50, les soutiens-gorge style "pin-up" sont à l'honneur : leurs bonnets donne un aspect point très apprécié au sein. Dans les années 60 apparaissent les premiers soutiens-gorge push-up, qui remontent la poitrine et la mettent en valeur.

Et maintenant ? Maintenant, le chois de soutiens-gorge est immense ! Et même en sport : brassière ou soutien-gorge, coqué, avec ou sans armatures, bretelles croisables en dos nageur ... Et pour toutes les tailles ! On est bien loin de l'inconfort des corsets : il y a un modèle parfait pour chacune selon sa morphologie et son sport, sur DDS ! 

Si vous avez besoin de conseils pour trouver le soutien-gorge qu'il vous faut : contactez-nous ! Nous sommes là pour ça !

Laisser une réponse